Hand - Lidl Starligue - Lidl Starligue : un grand boulevard pour Paris ?

L'Equipe.fr

En cas de succès chez son dauphin nantais, ce jeudi soir (20 h 45), le PSG filerait tout droit vers son sixième titre d'affilée de champion de France. Comme l'an passé, les Parisiens ont rallié Nantes par car dès mercredi matin pour préparer le choc de la 17e journée, ce jeudi soir (20 h 45). Classement Si les champions de France ont délaissé leurs habitudes ferroviaires, c'est surtout dans un souci de gagner du temps de récupération (ils feront le chemin inverse dans la nuit de jeudi à vendredi après la rencontre). Dans sa course effrénée à s'imposer sur tous les fronts, le PSG semble tout autant motivé à sécuriser sa deuxième place en poules de Ligue des champions, avec la réception de Zagreb dimanche (17 h), qu'à asséner un coup de massue sur un Championnat de France qu'il domine sans partage. À dix journées du verdict final, Paris, s'il s'impose jeudi soir, aura tué tout suspens dans cette compétition. Car les hommes de Raul Gonzalez étireraient alors leur avance à huit points sur leur dauphin nantais. Kim Ekdahl du Rietz, arrière gauche du PSG « Si nous faisons bien notre boulot [...], ce sera très compliqué pour une autre équipe de nous voler notre titre » « C'est un match important face à notre principal concurrent direct, confirme Kim Ekdahl du Rietz. Nous avons déjà un écart conséquent. Même si tout peut se produire dans le sport, si nous faisons bien notre boulot comme c'est le cas depuis le début de la saison, ce sera très compliqué pour une autre équipe de nous voler notre titre. » Bien qu'ancien pensionnaire de la maison nantaise (2011-2012), l'arrière suédois n'est pas genre à se focaliser sur les prestations de ses adversaires. Il n'aura toutefois pas échappé au grand Kim que le « H » et son public de feu s'affichent sans doute comme le dernier rempart qui pourrait éventuellement empêcher Paris de filer vers son sixième titre de rang. « Gagner à Nantes est toujours compliqué, ajoute-t-il, se souvenant que Paris s'était difficilement imposé l'an passé au hall XLL, grâce à un tir à la hanche de Mikkel Hansen à quelques secondes du buzzer. Les Nantais sont deuxièmes. Ce qui n'est pas rien dans ce Championnat. Et leurs matches face à Paris sont toujours de vraies batailles. » Les cinq duels marquants entre Nantes et le PSG Celle de ce jeudi soir opposera la solide arrière-garde nantaise, meilleure défense du Championnat (415 buts encaissés) aux bombardiers du PSG qui tournent à une jolie moyenne de 35,5 buts par rencontre. Histoire de pimenter une fin de Championnat qui risque rapidement de manquer de saveur, les Parisiens peuvent encore s'imaginer réaliser un exploit inédit en Lidl Starligue : remporter les 24 rencontres de Championnat. L'an dernier, les quintuples champions de France n'étaient déjà pas loin du compte en ne laissant échapper que trois points (défaite 33-31 à Saint-Raphaël et un match nul à Nîmes, 28-28). « À titre personnel, terminer invaincu n'est pas essentiel, estime Ekdahl du Rietz. L'important est qu'on soit champion. À Paris, on sait très bien que tout le destin d'une saison peut se jouer sur une rencontre. Il faut simplement gagner les matches qui comptent. » Dans une H Arena à guichets fermés, ce choc en fait partie.