Publicité

Han-Noah Massengo : « Même en famille, je pense au maintien »

Débarqué cet hiver à Auxerre pour booster le milieu de l’AJA et l’aider à se maintenir, Han-Noah Massengo (21 ans) est en passe de réussir son pari. Avant cette dernière empoignade de la saison face à Lens, cet amateur de photos et de bouquins se dévoile au monde.

Peux-tu nous raconter ton premier jour à Auxerre ? Déjà, je ne sais toujours pas si on dit « AuXerre » ou « Ausserre »… (L’attachée de presse de l’ AJA intervient : « On dit Ausserre, bien sûr ! ») Mais mon transfert à Auxerre s’est fait super vite. J’ai su la veille de la signature que j’allais m’engager avec l’AJA. Je suis arrivé d’Angleterre à Orly, puis on a rallié Auxerre en voiture avec mes agents en deux heures. On a cherché un resto ouvert, sauf qu’on était dimanche ou lundi et la plupart des établissements étaient fermés. (Rires.) On a fini par trouver, j’ai signé, et c’était parti. Avant de venir, quand on me parlait d’Auxerre, les visages de Djibril Cissé et Guy Roux me venaient en tête. Je n’avais pas non plus de grands souvenirs de l’AJA parce que j’étais jeune quand le club était sur le devant de la scène ou même en Ligue 1.