Hamon ou Macron? Qui soutiennent les élus PS pour la présidentielle

Scission au Parti socialiste. Pendant que Benoît Hamon tarde à faire décoller sa campagne, Emmanuel Macron rallie petit à petit des élus socialistes. Qui soutient encore Benoît Hamon, qui le lâche, qui hésite? Récapitulatif en infographie.

A 40 jours de la présidentielle, Benoît Hamon enchaîne les coups durs. Le 8 mars, Bertrand Delanoë, figure historique de la gauche, déclare son soutien à Emmanuel Macron. Plus tôt, des élus locaux avaient signé une tribune pour demander un droit de retrait. Plusieurs membres du gouvernement hésitent à rejoindre son rival Emmanuel Macron, comme Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, Stéphane Le Foll, porte-parole de l’exécutif ou encore Myriam El Khomri, porteuse de la loi Travail.

Face à ces défections, plusieurs élus socialistes ont rappelé leur soutien au vainqueur de la primaire. En Bretagne et à l’Ouest, une tribune appelle ce lundi au rassemblement autour de Benoît Hamon. Pour visualiser l’étendue du schisme, nous avons regroupé ci-dessous les fidèles, les lâcheurs et les hésitants parmi les cadres du parti.

Les ralliements à Macron

C’est d’abord l’aile droite du parti, portée par Christophe Caresche, qui déserte la campagne de Benoît Hamon. Le programme du leader d’En Marche! se rapproche plus de leurs idéaux politiques. D’autres désertent par peur d’une victoire du Front national. Emmanuel Macron a été placé régulièrement en deuxième position dans les sondages, face à Marine Le Pen.

Les proches de François Hollande ont bien du mal à accepter la candidature du député frondeur. Pour maintenir l’hémorragie, le président a demandé à son...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages