Hamon et Fillon bousculés sur les ailes, Macron file sur le boulevard du centre

Le candidat d'En Marche! et Marine Le Pen font quasiment score égal au premier tour de la présidentielle, selon le sondage Elabe pour BFMTV et L'Express, tandis qu'Emmanuel Macron creuse l'écart avec François Fillon. Au second tour, Emmanuel Macron battrait la candidate du FN avec 60% des voix.

"Au bon endroit au bon moment", conclut, à propos du leader d'En Marche!, le directeur de la Fondation Jean Jaurès, Gilles Finchelstein. Selon l'observatoire, Emmanuel Macron est, dans l'esprit des sondés, le seul candidat à investir un large espace central dans le paysage politique français.

L'étude, publiée ce mercredi par la Fondation Jean Jaurès en partenariat avec le Huffington Post (et tirée de la dernière vague du panel CEVIPOF/Fondation Jean-Jaurès/Le Monde réalisé par l’institut IPSOS), met en miroir sur une échelle de 1 à 10 (0 étant le plus à gauche, 10 le plus à droite) le positionnement des candidats sur cette échelle selon les sondés, leur auto-positionnement et leurs intentions de votes.

Premier enseignement: 22,5 % des sondés se perçoivent "à gauche", sur l'espace de 0 à 3, 34 % se déclarent "modérés", sur les cases 4,5 et 6, tandis que 36,3% se répartissent de 7 à 10 (7% ne se prononcent pas). La moyenne de ces positions à 5,5 confirme la droitisation de l'opinion, qui penchait auparavant à gauche. Cet auto-référencement est bien sûr subjectif, de sorte que 20,5 % des membres du panel qui se situent à 5 sur l'échelle (donc centriste) déclarent pourtant vouloir voter pour la candidate de l'extrême droite, Marine Le Pen. 

Cannibalisation sur les ailes, chasse gardée au centre

Deuxième observation, qui appuie l'impression générale laissée par cette...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages