Hamon sur le cabinet noir: "Fillon est indigne de la fonction présidentielle"

Interrogé sur le "cabinet noir" évoqué par François Fillon jeudi soir, Benoît Hamon a dénoncé l'attitude du candidat de la droite et un "rapport personnel à l'argent incompatible avec l'éthique et la morale d'un chef de l'Etat". 

Interrogé sur BFMTV par Ruth Elkrief en direct de son QG, le candidat socialiste a évoqué le "cabinet noir" cité par François Fillon jeudi soir, qui a mis en cause le chef de l'Etat sur France 2. Benoît Hamon a estimé que le président de la République était incapable d'une telle démarche. 

"On peut faire tous les reproches à François Hollande, j’en ai fait moi-même (...) mais s’il y a bien une chose dont je le crois absolument incapable, parce que ça ne correspond pas à sa manière de faire, c’est bien l’idée selon laquelle il aurait construit un lieu, un cabinet noir où on aurait fabriqué des affaires", a déclaré le candidat à la présidentielle.

Hamon outré par le parallèle Fillon-Bérégovoy

Benoît Hamon a dénoncé globalement l'attitude de son adversaire de droite. "François Fillon (…) fait la même chose que tous les dirigeants politiques quand ils sont face à la justice. Ils disent machination, lynchage, et en appellent à ce qu’on s’émeuve de leur situation, ils se posent en victime. (...) Il est aujourd’hui indigne de la fonction présidentielle", a-t-il poursuivi, regrettant d'avoir été interrogé sur ce point alors qu'il avait consacré sa journée à évoquer le handicap.

Le candidat socialiste a reproché en particulier à François Fillon d'avoir établi pendant l'émission de jeudi soir un parallèle avec Pierre Bérégovoy, le chef de gouvernement de...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages