Hamon assure qu'il a suffisament tendu la main à Mélenchon

Pendant que Benoît Hamon oscille autour de 10% dans les sondages, près de la moitié de ses électeurs potentiels sont encore indécis à onze jour du premier tour.

Entre Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon, certains militants de gauche rêvent d'un mariage. Mais selon le candidat socialiste, cela est désormais impossible. Face aux lecteurs du Parisien, il sous entend avoir tout fait de son côté pour tendre la main au leader de La France insoumise.

"Quand j'avais proposé à Jean-Luc Mélenchon de nous rassembler, il a répondu que le problème était qu'il y avait Manuel Valls derrière moi", glisse-t-il. Laissant deviner qu'aujourd'hui ce n'est plus le cas, puisque l'ancien Premier ministre soutient désormais Emmanuel Macron.

Benoît Hamon explique qu'il a fait une nouvelle offre de rassemblement à Jean-Luc Mélenchon. "Il m'a dit maintenant je suis passé devant dans les sondages", explique l'ancien ministre de l'Education, ajoutant qu'il comprend cet argument.

Un sondage très favorable

De fait, selon un dernier sondage, Odoxa pour Le Point, Jean-Luc Mélenchon distancerait Benoît Hamon au 1er tour de l'élection présidentielle, avec 16% d'intentions de vote, et talonne désormais François Fillon, loin derrière le duo de tête Emmanuel Macron/Marine Le Pen. Dans cette étude, Benoît Hamon ne pointe qu'à 8% d'intentions de vote.

Porte-parole de Jean-Luc Mélenchon, Raquel Garrido avait balayé dès vendredi l'hypothèse d'un rassemblement des deux candidats. "On n'a pas décidé de lui demander formellement (de se retirer), parce qu'il nous semble que ce serait un...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages