Hamilton, Schumacher, Vettel... Les plus gros déclins en F1

Chez McLaren, Daniel Ricciardo était très loin du niveau qu'il affichait par le passé. L'Australien a connu un véritable déclin au sein de l'écurie britannique. Mais il n'est pas le seul pilote de l'histoire à avoir connu une telle chute de performance. Michael Schumacher, Sebastian Vettel, Fernando Alonso... Ils sont quelques uns à avoir connu un déclin fulgurant en F1.

En rejoignant McLaren, Daniel Ricciardo a considérablement régressé en F1. Alors qu’il se battait régulièrement dans le haut de tableau avec Red Bull et Renault, l’Australien s’est retrouvé en fond de grille avec l’écurie britannique. Le pilote de 33 ans n’y arrivait plus et ne supportait plus la pression. Résultat, Daniel Ricciardo est sorti de la grille de départ. La saison prochaine, il sera le troisième pilote de Red Bull derrière Max Verstappen et Sergio Pérez. Daniel Ricciardo a connu un réel déclin en peu de temps, comme d’autres pilotes par le passé.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Michael Schumacher et Sebastien Vettel très loin de leur succès

Michael Schumacher a connu un fin de carrière plutôt délicate. Septuple champion du monde et dominateur avec Ferrari, l’Allemand avait rejoint Mercedes en 2010. Mais en trois ans passés au sein de l’écurie allemande, Michael Schumacher n’a pas remporté la moindre victoire. Sans succès avec Mercedes, il a pris sa retraite en 2012. Autre Allemand à avoir connu…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com