Hameçonnage : avant Noël, attention à l’arnaque à la réception de colis

Alors que les Français multiplient les achats en ligne, les tentatives d’hameçonnage se font de plus en plus nombreuses. Avec le risque de voir ses données bancaires tomber entre de mauvaises mains.

Si vous avez commandé vos cadeaux de Noël sur le Web, vous vous attendrez logiquement à recevoir des colis dans les prochains jours. Certains escrocs profitent de cette effervescence pour lancer des campagnes d'hameçonnage (phishing, en anglais). Cette technique consiste à envoyer des messages trompeurs afin d’attirer la victime sur un site Web frauduleux et lui soutirer de l’argent. Ces derniers jours, les faux messages alertant de l’arrivée imminente d’un colis se multiplient.

Afin de piéger les internautes, les escrocs jouent sur la peur de ne pas recevoir sa commande. Les messages évoquent ainsi des droits de douane ou des taxes supplémentaires à payer pour être livré. Une stratégie qui a incité les autorités à diffuser leurs propres messages d’avertissement.

Par mail ou par SMS

Concrètement, ces arnaques peuvent prendre deux formes: un mail, ou un SMS. Grâce à des données glanées en ligne, ces derniers peuvent intégrer le nom de la victime, pour gagner en réalisme. Ils intègrent un lien vers un faux site reprenant le design de véritables plateformes officielles: il peut s’agir de celle des douanes, mais également de celle d’un transporteur comme DHL, Colissimo, FedEx ou UPS.

Ces sites frauduleux intègrent des formulaires de paiement, censés aider la victime à régler la facture. Cette dernière est incitée à renseigner ses coordonnées bancaires. Le risque dépasse le fait de perdre les quelques euros demandés:...

Lire la suite sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :