La Haine (Arte) : pourquoi Saïd Taghmaoui en veut à Vincent Cassel

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

C'est l'histoire d'un uppercut dans le thorax du cinéma français. En 1995, La Haine secoue les fondations du 7ème art hexagonal en mettant en scène les pérégrinations de trois amis de banlieue au lendemain d'une nuit d'émeutes dans la cité des Muguets, située dans les Yvelines. Filmé en noir et blanc, sous haute influence de Spike Lee et de Martin Scorsese, l'énergique deuxième long-métrage de Mathieu Kassovitz devient un phénomène de société, à sa sortie. Il révèle aussi trois jeunes comédiens de talent : Hubert Koundé, Vincent Cassel et Saïd Taghmaoui. Dans son autobiographie sortie en mai 2021, intitulée De la Haine à Hollywood, ce dernier revient sur le succès du film (plus de 2 millions d'entrées, 8 nominations et 3 César) et ce qu'il a changé dans sa vie quotidienne : "Je deviens une sorte de vedette qui ne peut plus sortir de chez elle sans être reconnue. On vient en pèlerinage jusque dans ma cité, pour essayer de me rencontrer. On félicite ma mère, on congratule mon père. Je ne comprends pas ce qui se passe, je suis complètement perdu."

Après une projection mémorable au Festival de Cannes, la belle harmonie qui existe entre les protagonistes du film tourne au vinaigre : "Les choses commencent à se distendre entre Mathieu, Vincent et moi. Grâce au film, Vincent se met à enchaîner les rôles, et peu à peu, il se détache de moi, prend ses distances, se montre de plus en plus froid. Il a trouvé une nouvelle famille, celle de Kourtrajmé, un collectif d'artistes venus de tous (...)

Lire la suite sur le site de Télé 2 semaines

Big Eyes (Arte) : le film de Tim Burton est-il inspiré d'une véritable supercherie ?
Shannen Doherty : atteinte d'un cancer de stade 4, elle assure vouloir continuer à travailler à tout prix
Tyler Rake 2 : Chris Hemsworth confirme la suite du film d'action
La mort en son jardin (Arte) : quand Simone Signoret perturbait le tournage du film de Luis Buñuel
Alain Delon adresse un message poignant à Romy Schneider : "Mon amour est éternel pour toi"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles