Hadi Matar, accusé d'avoir poignardé Salman Rushdie, se dit "surpris" que l'auteur ait survécu

Hadi Matar, l'Américain accusé d'avoir poignardé Salman Rushdie, a déclaré mercredi dans un entretien être "surpris" que l'auteur des "Versets sataniques" ait survécu à l'attaque, perpétrée vendredi lors d'une conférence dans l'État de New York.