Un habitué des sites de rencontres accusé de dizaines d'arnaques sentimentales

L'accusé repérait notamment ses futures victimes sur le site de rencontres Badoo (Photo : Thomas Trutschel/Photothek via Getty Images)

Passé maître dans l’art de la séduction et de la manipulation, Kevin Marimoutou a récemment été condamné à trois ans de prison par le tribunal correctionnel d’Angers.

Un Don Juan particulièrement mal intentionné. Un homme âgé de 33 ans vient d’être condamné à trois ans de prison, dont un avec sursis et mise à l’épreuve, par le tribunal correctionnel d’Angers pour des dizaines de faits d’escroquerie commis un peu partout en France ces dernières années.

L’accusé, nommé Kevin Marimoutou, avait une prédilection pour les femmes célibataires, et un mode opératoire récurrent. L’escroc trouvait ainsi ses futures victimes sur les sites et autres applis de rencontre en les contactant sous une fausse identité. Il se chargeait ensuite de les séduire et de les mettre en confiance.

“En un mois et demi avec lui, j’ai perdu 20 000 euros”

Une fois sous son charme, les jeunes femmes se voyaient manipulées par l’accusé, qui parvenait à leur soutirer de l’argent en échafaudant des plans extravagants. “En un mois et demi avec lui, j’ai perdu 20 000 euros”, raconte ainsi l’une des victimes de Kevin Marimoutou, citée par Sud Ouest.

“Il est beau parleur et m’a tout de suite mise en confiance, poursuit-elle. Il me disait toujours : ‘Tu t’occupes de rien, je s’occupe de tout !’” Selon la jeune femme, l’accusé a ensuite profité de son emprise pour lui faire souscrire plusieurs crédits à la consommation, ainsi que pour la faire se porter garante de la location d’un appartement à Paris.

Arrêté lors d’un contrôle routier anodin

Entrée dans une terrible spirale de surendettement, qui ira jusqu’à une tentative de suicide, cette victime a finalement décidé de porter plainte. Selon Le Parisien, il ne s’agit pas du tout d’un cas isolé et des dizaines d’autres personnes ont déposé des plaintes similaires.

Au total, le quotidien francilien estime que Kevin Marimoutou est impliqué dans plus de 80 affaires d’escroquerie, pas toutes sentimentales toutefois. Arrêté lors d’un contrôle routier anodin en début d’année, il a donc vu sa carrière d’arnaqueur s’arrêter brusquement. Une bonne nouvelle pour les jeunes femmes à la recherche de l’âme sœur sur la toile...