Habitez-vous dans une zone exposée aux pesticides ?

![CDATA[Shutterstock]]

Etes-vous exposé régulièrement aux pesticides ? Et si oui, à quelle dose ? Pour savoir si ce que vous consommez en produits et légumes, si le sol de votre jardin ou encore si l'air que vous respirez est pollué par l'utilisation locale de pesticides, une entreprise associative de Toulouse, Solagro, a créé une carte interactive de la France.

Pour connaître votre niveau d'exposition, il suffit de rentrer votre commune ou de zoomer sur la carte. Ensuite, le site vous donne une estimation des indices de fréquence de traitement par les agriculteurs dans votre environnement, on appelle cela des IFT : ce qui "correspond au nombre de doses de produits phytosanitaires appliquées par hectare pendant une campagne culturale", note Solagro.

Zones à éviter, zones sans danger

Le Nord de la France (la Somme, l'Aisne, l'Eure et Loire), la région de Bordeaux, le Sud Est, font partie des zones les plus polluées d'après la carte, baptisée "Adonis", du nom d'une plante messicole en voie de disparition du fait de l'utilisation des herbicides. D'ailleurs, sa présence est un bon indicateur pour savoir si votre environnement est plus ou moins pollué : plus vous en voyez, moins vous y êtes exposé.

Si vous vivez dans la Drôme, dans le Gers ou encore dans la Manche, vous êtes dans les zones de France métropolitaine les moins polluées ! Pour rappel, les pesticides sont associés à un risque accru de cancers, de maladies neurodégénératives, de maladies respiratoires... Pour s'en prémunir (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Le pied d'un enfant fond sur la plage à cause d'un feu mal éteint
Trichomonas vaginalis : quelle est cette IST "inconnue" qui augmente le risque de VIH ?
Cas contact Covid juin 2022 : isolement, protocole, que faire ?
Fracture de la cuisse : symptômes, diagnostic, traitement
Piqûre de bourdon : symptômes, comme la soulager ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles