Comment les habitants de la Louisiane se réapproprient la langue française

·1 min de lecture

Aux États-Unis aussi, on parle français. En Louisiane, petit État au sud-est du pays, notre langue est pratiquée depuis des siècles, et l'État est même membre "observateur" de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF) depuis 2018. À l'occasion de la semaine de la francophonie, pour les Carnets du monde, Europe 1 s'est rendue au bord du golfe du Mexique où, après une période difficile, le français séduit de plus en plus d'adeptes.

>> Retrouvez les Carnets du monde tous les dimanche de 13h à 14h sur Europe 1 ainsi qu’en podcast et en replay ici 

Une histoire vieille de plus de trois siècles

Pour mieux comprendre le rapport de la Louisiane à la langue française, un petit bond dans le temps s'impose. Retour en 1682, date à laquelle l'explorateur Cavelier de la Salle prend possession de la Louisiane au nom de Louis XIV, d'où le nom donné à l'État. La francophonie s'implante alors dans cette partie de l'Amérique. Le territoire fera ensuite partie de la Nouvelle-France, qui s'étend depuis le Canada, au nord, jusqu'au Mississippi, au sud, sur une bonne partie des États-Unis d'aujourd'hui.

Finalement, faute de pouvoir gérer un territoire si vaste et si éloigné de l'Europe, la France cède ses territoires américains. La Louisiane devient espagnole en 1762, puis redevient française en 1800, avant d'être définitivement vendue aux États-Unis en 1803.

Écoles d'immersion, et chaîne de télévision en français

Malgré ces va-et-vient, les Louisianais sont restés attachés au fran...


Lire la suite sur Europe1