"Il est habité par le Diable": l'ex-femme du chirurgien soupçonné de pédophilie se confie

LExpress.fr
L'ex-femme de Joël Le Scouarnec, suspecté d'avoir violé ou attouché quelque 250 enfants dans l'Ouest entre 1989 et 2017, a accordé une interview au "Télégramme".

"À mes yeux, c'est un grand pervers." L'ex-femme de Joël Le Scouarnec, ancien chirurgien suspecté d'avoir violé ou attouché quelque 250 enfants, se confie ce mercredi au Télégramme. Celle qui a vécu "pendant une trentaine d'années (...) à ses côtes" sans se "douter de rien", revient sur leur rencontre, alors que Joël Le Scouarnec faisait ses études de médecine à Paris, puis leur mariage et leur vie commune à partir de 1974.  

LIRE AUSSI >> Chirurgien de Jonzac : "Une affaire de pédophilie jamais vue en France" 

Elle décrit d'abord "un homme courtois, très intelligent (...), prévenant, adoré de tous" avec qui elle a "trois garçons", envers qui "il n'a jamais eu de geste déplacés". Puis ce qu'elle perçoit comme une transformation à la fin des années 1990. "Il était sur un piédestal et me prenait pour la bonne à tout faire (...), j'ai décidé de faire chambre à part". En 2003, le couple divorce, après des années où elle se sent "réellement malheureuse". 

"Il cachait réellement bien son jeu"

Durant tout ce temps, elle "n'a jamais eu de soupçons, il cachait réellement bien son jeu", assure-t-elle. Un jour, pourtant, elle le surprend "à regarder bizarrement, et avec insistance, un voisin et une voisine âgés d'une dizaine d'années". Un autre, elle trouve dans la poubelle une liste de films pornographiques qu'il a visionné. Mais à chaque fois, l'habile chirurgien s'en sort par ses explications. 

LIRE AUSSI >> Crimes à l'hôpital : les ratés des autorités de santé 

Aujourd'hui, celle qui se dit "croyante" estime que "Joël est habité par le Diable". Et croit savoir que sa conscience l'a rattrapé : "À mon avis, il est satisfait d'être emprisonné. Comme soulagé que tout cela se soit arrêté".  

Le chirurgien à la retraite sera jugé mi-mars aux assises pour viols et agressions sexuelles sur quatre mineures, premier volet de cette affaire de pédophilie d'une ampleur inédite en France. 

Retrouver cet article sur L'Express.fr

"Il est habité par le Diable": l'ex-femme du chirurgien soupçonné de pédophilie se confie

Belgique : le complice de Marc Dutroux, Michel Lelièvre, libéré sous condition

Pédophilie dans l'Église: en appel, le cardinal Barbarin assure qu'il n'a rien caché

Pédopornographie: cinq à dix nouvelles plaintes visent Chrisitian Quesada