"Habiller l'Opéra" : l'Opéra de Paris modernise son répertoire en puisant dans le vestiaire contemporain

franceinfo Culture avec agences
L’Opéra de Paris fête son 350e anniversaire. À cette occasion et jusqu'au 3 novembre, le Centre national du costume de scène de Moulins présente l'exposition "Habiller l'Opéra" consacrée à l’histoire du costume dans ce théâtre.

Fini les personnages "cousus d'or", avec velours, damas et budgets faramineux : à l'Opéra de Paris on s'habille sur scène presque comme dans la rue, mixant fripes et pièces couture. Aujourd'hui, "c'est la mode du vous et moi", déclare à l'AFP Martine Kahane, historienne de l'art et l'une des commissaires de l'exposition "Habiller l'Opéra" organisée au Centre national du costume de scène à Moulins.

Avant de puiser dans le vêtement du quotidien, le costume de scène a traversé de multiples courants esthétiques depuis l'inauguration du Palais Garnier en 1875, qu'il ait été dessiné par des grands peintres pour un seul spectacle ou pensé pour être utilisé sur scène pendant un demi-siècle.



Puiser dans le vestiaire contemporain, c'est "moderniser" des oeuvres du 18e

Les raisons de ce revirement esthétique sont financières - les productions se sont multipliées après l'ouverture du "populaire" opéra Bastille en 1989 et les budgets ont réduit - mais surtout artistiques: alors que les mises en scènes et les décors se sont modernisés, le costume participe d'autant plus à la dramaturgie qu'il est issu du vestiaire de tout un chacun.

"Regardez le métro c'est extrêmement théâtral : les sweats, les baskets, la casquette... c'est dessiné, ce n'est pas n'importe quoi. Nos T-shirs et nos rayures débarquent (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi