Habeas corpus Liberté pour Cecilia

Libération.fr

Une nouvelle vie a commencé pour Cecilia, 20 ans, chimpanzé femelle transférée mercredi du zoo de Mendoza (Argentine), où elle vivait enfermée, vers la réserve naturelle brésilienne de Sorocaba, où elle cohabitera avec 50 congénères. Le cas de Cecilia est une première juridique mondiale, et une pierre blanche dans le combat pour le respect de la vie animale : c’est un tribunal argentin qui a ordonné en novembre sa libération, en rendant en faveur de ce «sujet de droit non humain» une ordonnance d’habeas corpus, soit le droit de ne pas être emprisonné sans jugement, jusqu’à présent réservé aux humains.photo AFP

Retrouvez cet article sur Liberation.fr

Qui a viré Steve Bannon du Conseil national de sécurité ?
Tunisie Un an de prison pour avoir remixé l’appel à la prière musulmane
Birmanie
Hassanya
Donald Trump et Xi Jinping, premier face-à-face en Floride

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages