Publicité

Haïti: les ressortissants français évacués vers Fort-de-France en Martinique

En Haïti, les évacuations de ressortissants français se poursuivent. Des tirs continuent à retentir dans des quartiers, alors que les attaques se multiplient notamment contre des bâtiments de police.

Ce sont les ressortissants français les plus vulnérables, personnes âgées, enfants, qui ont pu quitter Haïti grâce à des vols spéciaux coordonnés par le ministère français des Affaires étrangères, rapporte notre correspondante à Port-au-Prince, Marie André Belange. Ils ont été transportés dans un bâtiment de la Marine nationale afin de rejoindre la Martinique.

Étant donné la fermeture de l’aéroport, ce sont des hélicoptères qui assurent le départ des Français de la capitale haïtienne. Selon le Quai d'Orsay, plus d’un millier de Français, parmi eux un grand nombre de binationaux, vivent en Haïti. L'ambassade de France à Port-au-Prince reste ouverte, mais ne reçoit pas de nouvelles demandes pour l’instant. Les ressortissants français qui souhaitent quitter Haïti peuvent le signaler à l'ambassade de France à Port-au-Prince.

Pendant ce temps, les Haïtiens ont vécu un week-end mouvementé. Des tirs ont été rapportés dans le quartier de Fort-National où se situe un bâtiment de police. Dans la commune de Tabarre, des bandits armés ont tiré sur un bâtiment de police.

À lire aussiDes dizaines de milliers d'Haïtiens ont quitté Port-au-Prince après des jours de violences


Lire la suite sur RFI