Haïti: le Premier ministre Ariel Henry sort du silence après une semaine d'émeutes

Après une semaine de manifestations, d'émeutes violentes et de pillages généralisés en Haïti, le Premier ministre par intérim est finalement sorti de son silence. Le dimanche 18 septembre au soir, Ariel Henry a tenu un discours télévisé. Mais ceux qui s'attendaient à ce que le chef du gouvernement revienne sur sa décision controversée d'augmenter fortement les prix du carburant ont été déçus.

Après une semaine de chaos en Haïti, le Premier ministre s'est finalement adressé à ses concitoyens. « Devant l’évolution de la situation, je vous demande à tous de vous calmer. Ensemble, nous pouvons résoudre tous les problèmes. Je comprends votre frustration. Je veux dire à ceux qui ont perdu des biens qu'ils ont mis toute une vie à construire : je partage votre douleur », a-t-il déclaré.

► À lire aussi : Nouvelle journée de violences et de pillages en Haïti, un centre de stockage de médicaments détruit


Lire la suite sur RFI