Haïti: Jean-Yves Le Drian dénonce le "lâche assassinat" du président Jovenel Moïse

·1 min de lecture

"Toute la lumière devra être faite sur ce crime qui intervient dans un climat politique et sécuritaire très dégradé", a déclaré le ministre des Affaires étrangères.

Quelques heures après les faits, la France a réagi. Ce mercredi, Paris a dénoncé le "lâche assassinat" du président haïtien Jovenel Moïse, demandant par la voix de son ministre des Affaires étrangères que "toute la lumière" soit faite sur un événement dont les détails restent encore inconnus. 

"Je condamne fermement ce lâche assassinat", a déclaré Jean-Yves Le Drian, faisant état de sa "stupeur" dans un communiqué. "Toute la lumière devra être faite sur ce crime qui intervient dans un climat politique et sécuritaire très dégradé" à Haïti, ajoute-t-il.

Appel au calme

Le chef de la diplomatie a par ailleurs invité "l'ensemble des acteurs de la vie politique haïtienne au calme et à la retenue", et appelé les ressortissants français "à la plus grande prudence".

Il y a une semaine, la France avait appelé le gouvernement haïtien à agir pour assurer la protection de la population, après la mort de 15 personnes dont un journaliste et une militante politique d'opposition dans une fusillade à Port-au-Prince.

En avril, des religieux catholiques enlevés en Haïti, dont deux Français, avaient été libérés une dizaine de jours après leur rapt.

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles