Publicité

Haïti: le chef de gang Jimmy «Barbecue» Chérizier se dit prêt à dialoguer

Lors d'un entretien à la chaîne britannique Sky News, Jimmy Chérizier, à la tête d'une coalition de groupes armés et gangs en Haïti, s'est dit prêt à dialoguer. Alors que les gangs sèment la terreur dans le pays depuis des mois et ont obtenu le départ du Premier ministre Ariel Henry, c'est la première fois que celui qui se fait appeler « Barbecue » évoque une telle possibilité.

Fusil mitrailleur en bandoulière entouré d'hommes armés et masqués… Jimmy Chérizier, dit « Barbecue », déroule dans cette interview à Sky News un argumentaire bien rodé. Mais pour la première fois, l'ancien policier qui se présente comme un révolutionnaire se dit ouvert à la négociation : « On est pour le dialogue. Mais la classe politique haïtienne ne veut pas dialoguer ».

« Tout ce qu'elle veut, c'est préserver le système actuel », tance-t-il. « Nous, on est prêts à étudier toutes les solutions du moment que tous les Haïtiens ont leur mot à dire. On est prêts à discuter avec tout le monde parce qu'on n'est pas fiers de ce qui se passe dans le pays. Mais les armes ne se tairont que le moment venu. Et tant que nous n'aurons pas une place à la table des négociations, le pays ne connaîtra pas la paix », dit-il.

À lire aussiHaïti: 243 personnes évacuées vers la Martinique, dont une majorité de Français


Lire la suite sur RFI