Haïti: un Américain parmi les six personnes arrêtées pour l'assassinat du président

·1 min de lecture
Le président haïien Jovenel Moïse, le 1er décembre 2016 à Port-au-Prince - HECTOR RETAMAL © 2019 AFP
Le président haïien Jovenel Moïse, le 1er décembre 2016 à Port-au-Prince - HECTOR RETAMAL © 2019 AFP

L'en,quête se poursuit à Port-au-Prince. Un Américain fait partie des six personnes arrêtées par la police haïtienne ce jeudi pour l'assassinat du président Jovenel Moïse, a indiqué Mathias Pierre, ministre chargé des questions électorales.

La traque des assassins du président, criblé de balles à son domicile par un commando armé, s'accélère ces dernières heures dans ce pays au bord du chaos.

A cette situation tendue s'ajoutait une controverse sur la transition au pouvoir. Les magasins, les banques commerciales, les pompes à essence et les petits commerces de la principale métropole haïtienne gardaient porte close.

La police haïtienne a annoncé avoir tué quatre "mercenaires", membres présumés du commando qui a criblé de balles le président Moïse à son domicile par un commando armé dans la nuit de mardi à mercredi, et en avoir interpellé six autres.

Quels auteurs intellectuels?

Le chef de la police nationale, Léon Charles, a lancé un appel au calme. Il est toutefois resté vague sur les opérations en cours.

"Parmi les assaillants, six sont entre les mains de la police et cinq voitures ont été récupérées. Malheureusement la population en a brûlé trois", a-t-il dit jeudi dans une conférence de presse.

"Nous avons déjà en main les auteurs physiques et nous sommes à la recherche des auteurs intellectuels", a poursuivi le chef policier.

Plusieurs "auteurs possibles" de l'assassinat du président "ont par ailleurs trouvé refuge dans deux bâtiments" à Port-au-Prince "et sont encerclés par la police", a de son côté déclaré l'émissaire de l'ONU dans ce pays, Helen La Lime.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles