Haïti: les 38 passagers des minibus enlevés par un gang ont été libérés

Au lendemain de l’enlèvement de deux minibus et leurs 38 passages, un syndicat de transports en commun a annoncé samedi 11 juin que tous les kidnappés ont été libérés des mains des gangs criminels. Le cas illustre l’insécurité régnante à Port-au-Prince, où le quotidien est rythmé par les kidnappings puis les libérations des victimes des gangs depuis des mois.

Avec notre correspondante à Port-au-Prince, Amélie Baron

C’est un syndicat de transports en commun qui a annoncé la nouvelle de cette libération de groupe. Via un court message publié sur Twitter, l’Association des propriétaires et chauffeurs d’Haïti a déclaré que les 36 passagers et deux chauffeurs pris en otage vendredi 10 juin par le gang du bidonville de Village de Dieu avaient été libérés à la mi-journée samedi.

Les deux minibus où ils avaient pris place pour se rendre dans le sud d’Haïti ont également été récupérés. Aucun autre élément n’a été rendu public : on ne sait pas si une rançon a été exigée et payée aux ravisseurs, qui font partie d’un des gangs qui contrôlent totalement la sortie ouest de Port-au-Prince depuis désormais plus d’un an.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles