Hôtellerie : convertir les chambres en bureaux

Pour atténuer les effets économiques de la crise sanitaire, un hôtel du Haut-Rhin a décidé de miser sur de nouveaux clients : les travailleurs. Marie-Noëlle Chavigny est responsable d'une agence de communication. Elle partage habituellement un open-space avec d'autres entrepreneurs, mais aujourd'hui, une chambre d'hôtel lui servira de bureau. Une table à la place du lit, une connexion internet haut-débit : elle trouve ce qu'il lui faut pour travailler. L'hôtel a aménagé six bureaux sur ses 63 chambres pour 39 euros la location à la journée ou 99 euros la semaine en offre de lancement. Une offre complémentaire Un pari engagé par la directrice de l'hôtel au début du second confinement : "C'était vraiment une offre complémentaire, et même pour mes clients hébergés. On est à côté d'un aéroport, donc on a beaucoup de clients qui vont avoir besoin de travailler la journée sans avoir envie de travailler sur le lit dans la chambre", explique Frédérique Lecrivain. Un moyen de compenser les pertes d'exploitation alors que le taux de remplissage de l'hôtel s'est effondré.