Hôtel du temps (France 2) - Thierry Ardisson : "Dalida va raconter son propre suicide..."

Lorsque l’on pousse les portes de cet établissement, un détail attire l’attention. Dans le hall, fixée sur le mur derrière la réception, une horloge fait tourner ses aiguilles à l’envers. Bienvenue à l’Hôtel du temps, une capsule spatiotemporelle conçue par Thierry Ardisson, dont le concept fait polémique, avant même sa diffusion. Car l’animateur a choisi de retracer la carrière de personnalités disparues à travers des images d’archives, mais surtout en se livrant à des interviews post-mortem, plus vraies que nature.

À lire également

Thierry Ardisson dézingue Netflix et Prime Video : "Ils font de l’astrologie avec Nabilla !"

Un esprit visionnaire

Pour y parvenir, il a fait appel aux miracles de l’intelligence artificielle, pour le traitement de l’image réalisé par Mac Guff, spécialiste français des effets spéciaux numériques au cinéma, et pour la voix, dont la technologie de voice cloning (clonage de la voix) a été développée par l’Ircam (Institut de recherche et coordination acoustique/musique). En calquant le visage d’une célébrité sur celui d’un comédien, pour l’animer et la faire parler, l’illusion frôle la perfection. Même Ardisson, pour être raccord, a rajeuni de vingt ans. L’épisode sur Jean Gabin a déjà été finalisé, ... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles