Hôtel Hubert, à Bruxelles: l’avis d’expert du Figaro

Dessaux, Marine
En face des galeries royales Saint-Hubert, à deux pas de la Grand-Place, l’Hôtel Hubert est idéalement situé au cœur de Bruxelles. / Hôtel Hubert/Photo presse

Le petit dernier du groupe Pandox est implanté en plein cœur de la capitale belge. Chaleureux et chic avec ses atours Art déco, il ne lésine pas sur les petits détails qui font la différence.8/10 pour l’Hôtel Hubert

À mi-chemin entre le rétro et le branché, entre le chic et le chaleureux, bienvenue dans l’univers d’Hubert! Hubert est ce propriétaire imaginaire, voyageur hipster un brin excentrique qui laisse ses notes un peu partout. Il nargue son hôte - «Don’t hate me because I’m a little cooler» («ne me détestez pas parce que je suis un peu plus cool»)-, l’invite à être plus écolo - «Saving the planet is sexy» («sauver la planète est sexy») - ou l’incite à la détente - «Drinking wine, feeling fine» («boire du vin, se sentir bien») dans une multitude de citations plus ou moins inspirées. Ce sont ces petites originalités qui font de l’Hôtel Hubert à Bruxelles un endroit où il fait bon vivre.

9/10 La situation

En face des galeries royales Saint-Hubert, à deux pas de la Grand-Place, l’Hôtel Hubert est idéalement situé. L’établissement est facilement accessible depuis la gare centrale et à quelques minutes des transports en commun. Malgré cette proximité avec le centre et ses touristes, les environs restent calmes, de jour comme de nuit.

8/10 La déco

Vintage et cosy sont les maîtres-mots en matière de décoration chez Hubert. Les teintes chaudes, le prune sont prédominants. Au comptoir et dans les ascenseurs sans cage, qui gravissent les étages au milieu du patio interne, on retrouve une inspiration très Art déco.

7/10 Les chambres

Confortables et modernes, les cent chambres de l’hôtel sont idéales pour passer une nuit sans s’éterniser. Tout le nécessaire est mis à disposition, l’espace disponible est correct (18 m² pour la «king room») mais rien n’incite à s’attarder quelques heures à l’intérieur. On préférera traîner dans le lobby, jouer au billard ou sortir profiter de tout ce que Bruxelles a à offrir.

8/10 Les services, les équipements

Les services et équipements (...) Lire la suite sur Figaro.fr

Bruxelles si proche et à la fois si différente 
48 heures à Bruges: escapade romantique dans la Venise du Nord 
48 heures à Lille: que faire dans la capitale des Hauts-de-France 
Inscrivez-vous à la newsletter du Figaro