Hôpitaux saturés : qu’est-ce que signifie le tri des patients ?

Dans une tribune du JDD, 41 médecins alertent : "Nous serons contraints de faire un tri des patients". Mais qu’est-ce que cela veut dire exactement ? En réanimation, les soins pratiqués sont souvent lourds et invasifs, alors avant d’admettre un patient, les médecins évaluent les bénéfices et les risques encourus par le malade. Si les chances sont trop faibles, il n’est pas admis. C’est le quotidien d’un médecin réanimateur. Pas de tri pour l’instant, mais des déprogrammations Les médecins sont-ils forcés de refuser des malades qui pourraient être sauvés, à cause de l’épidémie de Covid-19 ? "On n’est pas du tout arrivé là, (…) on a fait le maximum de choses pour tous les gens qui ont de très bonnes chances de s’en sortir", précise Anne Geffroy-Wernet, anesthésiste-réanimatrice au centre hospitalier de Perpignan (Pyrénées-Orientales). Toutefois, les hôpitaux sont saturés. En Île-de-France, la situation est particulièrement tendue, avec plus de 1 500 patients en réanimation, soit 120% de la capacité habituelle. Des actes médicaux et chirurgicaux sont alors déprogrammés pour prioriser les malades les plus urgents.