Comment les hôpitaux se préparent-ils à la grève du 5 décembre?

1 / 2

Comment les hôpitaux se préparent-ils à la grève du 5 décembre?

Après neuf mois de grève des urgences, la CGT, FO, SUD et le collectif Inter-Urgences ont appelé les personnels hospitaliers à se mettre eux aussi en grève le 5 décembre, pour protester contre la réforme des retraites.

La ministre de la Santé Agnès Buzyn a cependant assuré que les services sanitaires s'étaient "préparés collectivement" à la grève, selon une déclaration rapportée par l'Agence France-Presse (AFP).

"Je tiens à rassurer la population sur le fait qu'évidemment nous nous sommes préparés collectivement", a expliqué la ministre à l'issue d'un "point" avec les agences régionales de santé (ARS), les agences sanitaires comme l'Établissement français du sang et l'Agence de biomédecine, qui supervisent les prélèvements et les transplantations d'organes, ainsi que les administrations centrales. "Il faut vérifier évidemment que tous les malades qui sont en attente de soins urgents sont bien soignés", a justifié la ministre.

Agnès Buzyn a également affirmé que des grévistes dans les hôpitaux pourront être assignés, ajoutant ne pas connaître "à ce stade le niveau de mobilisation". Des dispositions pour faciliter l'accès aux établissements pour les malades et pour les soignants seront "éventuellement" prises, "si jamais la grève était amenée à durer plus longtemps", a-t-elle promis.

Un partenariat avec une plateforme de covoiturage

De son côté, l'Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), qui représente...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi