Les hôpitaux français ont devant eux "des jours très difficiles", dit Attal

·2 min de lecture
LES HÔPITAUX FRANÇAIS ONT DEVANT EUX "DES JOURS TRÈS DIFFICILES", DIT ATTAL

PARIS (Reuters) - Le coronavirus continue de circuler "très activement" sur le territoire français et les hôpitaux vont faire face à des jours "très difficiles", a déclaré mercredi le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal à l'issue du conseil des ministres.

"Nous avons encore devant nous des jours très difficiles à l'hôpital et dans les services de réanimation", a-t-il dit.

Gabriel Attal a par ailleurs réaffirmé la "confiance du gouvernement" à l'égard du vaccin contre le COVID-19 d'AstraZeneca.

"Nous avons confiance dans ce vaccin qui montre de très bons résultats, qui protège efficacement des formes graves", a-t-il souligné, même s'il a dit "entendre les doutes, les réserves" que peut susciter ce vaccin.

"Il est évidemment très important que ce vaccin continue à se déployer. On va chercher à diffuser en permanence les informations dont nous disposons, c'est-à-dire que c'est un vaccin sûr et efficace", a souligné Gabriel Attal.

Concernant le vaccin Janssen de Johnson & Johnson, dont le laboratoire américain a suspendu le déploiement en Europe après l'annonce d'une enquête des autorités de santé aux Etats-Unis sur des rares cas de thrombose atypiques, le porte-parole du gouvernement a indiqué que les autorités comptaient l'administrer comme prévu à tous les plus de 55 ans.

Au lendemain de la suspension des vols entre la France et le Brésil face aux inquiétudes provoquées par le variant P1 du coronavirus apparu en Amazonie en décembre, Gabriel Attal a dit qu'Emmanuel Macron avait demandé en conseil des ministres de bâtir une "stratégie cohérente de mesures plus robustes (...) pour l'ensemble des pays où nous constatons à la fois qu'un variant particulièrement à risque est dominant, et où nous constatons qu'il y a une explosion ou en tout cas une dynamique très forte de l'épidémie".

Cette stratégie sera présentée lundi, a-t-il précisé.

(Bertrand Boucey, Nicolas Delame et Jean-Stéphane Brosse, édité par Myriam Rivet)