Hôpital : Véran propose 6 milliards de revalorisation pour les personnels non-médicaux

La revalorisation des salaires constitue une des principales revendications des soignants, auxquelles doit répondre le Ségur de la Santé.

Une première offre concrète, après un mois de négociation. Le ministre de la Santé Olivier Véran a proposé mercredi 24 juin aux syndicats hospitaliers une enveloppe de six milliards d'euros pour augmenter les salaires des personnels non-médicaux. C'est-à-dire des infirmières, aides-soignantes ou encore des techniciens de laboratoire, les rémunérations des médecins faisant l'objet d'une discussion séparée. Cette proposition intervient dans le cadre du Ségur de la Santé, la concertation lancée le 25 mai par le gouvernement afin de concrétiser le "plan massif d’investissement" dans l'hôpital promis par Emmanuel Macron fin mars.

Ces six milliards d'euros doivent se répartir entre les hôpitaux publics et privés. Une portion doit aussi être attribuée aux établissements médico-sociaux, qui accompagnent des personnes handicapées ou dépendantes, selon un participant interrogé par l'AFP. L'octroi de cette enveloppe doit se faire selon trois voies différentes, selon Les Echos : une hausse immédiate à partir du 1er juillet, une refonte des primes et une révision des grilles salariales. Le détail de ces mesures doit être présenté vendredi, précise le quotidien.

Déception face au montant annoncé

Certains représentants des personnels hospitaliers ont déjà affiché leur déception face au montant annoncé. "Il faut que le gouvernement revoie complètement sa copie

Lire la suite