Hôpital : six milliards d'euros débloqués pour les salaires

C'est la fin d'un suspense qui aura duré un mois. Le personnel hospitalier sait combien le gouvernement va mettre sur la table pour améliorer les rémunérations. Olivier Véran, ministre de la Santé, a annoncé une enveloppe de six milliards d'euros, mais les négociations dans le cadre du Ségur de la santé sont encore en cours notamment pour décider si cette somme est suffisante. "Pour moi c'est un peu flou, ça ne me parle pas trop les chiffres", réagit jeudi 25 juin une soignante de Bordeaux (Gironde). La mesure concerne les primes et salaires des infirmiers, les aides-soignants et des techniciens hospitaliers des hôpitaux privés et publics, ainsi que dans les Ehpad. La CGT mécontente Concernant l'investissement dans les hôpitaux et le salaire des médecins, ils ne font pas partie de cette négociation. "Ce n'est même pas insuffisant. On est à la limite de l'insulte", tranche Patrick Bourdillon, secrétaire fédéral CGT santé. Il demande "une vraie revalorisation, qui soit significative". Néanmoins, le geste est jugé satisfaisant pour la Fédération hospitalière de France, elle demandait 5,5 milliards d'euros pour aligner les salaires sur la moyenne européenne.