Hôpital : nouvelle mobilisation mardi, au moins 50 rassemblements partout en France

© Thomas SAMSON / AFP

Soignants et autres salariés des hôpitaux sont appelés à une nouvelle journée de mobilisation mardi, avec au moins 50 rassemblements organisés par la CGT et ses alliés, pour réclamer des hausses de salaires et d'effectifs , à la veille des élections législatives . Essorés par le Covid, déçus par le "Ségur", inquiets pour l'été : neuf syndicats (dont CGT, SUD et CFE-CGC) et collectifs (dont Inter-Hôpitaux et Inter-Urgences) tentent de relancer le mouvement social à l'hôpital, avant de devoir, selon eux, "compter les morts" faute de moyens pour soigner les malades.

>> LIRE AUSSI«C’est humainement impossible» : de plus en plus d'infirmiers quittent l'hôpital public

Des rassemblements à Paris, Grenoble, Marseille, Nantes...

Des rassemblements sont prévus dans au moins 50 villes, d'après une liste établie vendredi par la CGT : à Paris devant le ministère à partir de 13h30, ainsi qu'à Grenoble, Marseille, Nantes et Toulouse parmi les principales, mais aussi de plus petites comme Aurillac, Epernay ou Cherbourg, où Emmanuel Macron est venu la semaine dernière annoncer une "mission flash" sur les services d'urgences.

Car le feu couve aux urgences: faute de soignants, au moins 120 services ont été forcés de limiter leur activité ou s'y préparent, selon un décompte fin mai de l'association Samu-Urgences de France. C'est d'ailleurs son président François Braun qui devra rendre les conclusions de la "mission flash" au chef de l'Etat d'ici fin juin.

>> LIRE AUSSISanté : «I...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles