Hôpital : les mesures du plan d'urgence du gouvernement

Mercredi 20 novembre, Édouard Philippe s'est déplacé jusqu'au ministère de la Santé pour présenter le plan d'urgence pour l'hôpital. Le Premier ministre prévoit un budget des hôpitaux augmenté de 1,5 milliard d'euros sur trois ans, dont 300 millions euros dès 2020. Par ailleurs, l'État va reprendre 10 milliards d'euros de la dette des hôpitaux. Parmi les mesures annoncées, pas d'augmentation de salaires, mais des primes : une prime annuelle de 800 € pour les 40 000 soignants d'Île-de-France gagnant moins de 1 900 € ainsi qu'une prime de 100 € par mois pour les personnels s'occupant des personnes âgées. Une prime d'engagement pour les professions sous tension Autre décision pour éviter les fuites vers le privé. Une prime d'engagement de 10 000 ou 15 000 € réservée aux médecins qui s'engagent dans l'hôpital public sera étendue aux professions sous tension comme les infirmiers spécialisés. Un plan d'ampleur selon le gouvernement, qui espère ainsi calmer la colère des hospitaliers.