Hôpital : "Effectivement, il n'y a pas eu d'effort suffisant sur les rémunérations, même s'il y a eu des primes", convient Marisol Touraine

franceinfo

"Effectivement, il n'y a pas eu d'effort suffisant sur les rémunérations, même si il y a eu des primes", reconnaît lundi 25 mai sur franceinfo, Marisol Touraine, présidente de l'organisation de santé Unitaid et ancienne ministre des Affaires sociales et de la Santé, alors que le gouvernement lance une nouvelle concertation pour améliorer les conditions de travail et les rémunérations des soignants.

>> Le coronavirus et ses conséquences : suivez notre direct.

franceinfo : Quelle est la principale urgence ?

Marisol Touraine : Je crois que l'hôpital doit être d'abord valorisé au sens où nous devons commencer par reconnaître qu'au cours de cette crise, l'hôpital a su faire mieux que résister. Il a su innover. Il a su s'adapter. Mais pendant longtemps, on a eu une vision un peu négative de l'hôpital face à la crise. Comme si l'hôpital était nécessairement destiné à être submergé par la vague épidémique. Alors j'insiste, l'hôpital a fait mieux que résister. Il a su innover avec les transferts notamment de patients en région, grâce à l'augmentation très spectaculaire du nombre de lits de réanimation. Et cela, c'est parce qu'il avait la capacité de le faire. Ce qui est donc important (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi