Hôpital : les dons aux associations aidant les enfants malades en chute libre

Pendant les fêtes de fin d'année, même dans un couloir d'hôpital, la magie opère. À deux ans et demi, Lorenzo souffre d'ostéomyélite, une infection osseuse. La visite surprise du père Noël entre deux examens embellit sa journée, et celle de sa maman, Caroline Dos Santos : "C'est génial. C'est tellement difficile pour eux, mais pour nous aussi de les voir comme ça. [...] Ça égaie vraiment les journées". 12 % de dons en moins 105 clowns professionnels de l'association Le Rire Médecin apportent toute l'année un peu de gaieté aux enfants hospitalisés ; une action essentielle pour supporter la maladie. L'association intervient dans 16 hôpitaux en France. Mais la crise du Covid-19 a fait baisser les dons de 12 % cet automne, et menace en partie son activité. "Ce sont 83 000 enfants que nous voyons chaque année, donc ça remettrait en cause ce chiffre", déplore Clotilde Mallard, directrice générale de l'association Le Rire Médecin. Décembre est un mois crucial : il concentre 20 % en moyenne des dons reçus par les associations chaque année.