Héritage du prince Philip : qui va toucher combien ?

·1 min de lecture

Cumulées, les fortunes de chaque membre du clan Windsor chatouille les sommets. En ce qui concerne les ressources du prince Philip, décédé ce vendredi 9 avril à l’âge de 99 ans, on estime qu’elles s’élèvent à 11,5 millions d’euros. Alors que la famille royale s’est réunie en urgence à Buckingham Palace pour organiser les funérailles du duc d’Édimbourg, les premières interrogations surgissent en ce qui concerne son héritage. Qui mettra la main sur cet argent ? D’après la plupart des experts royaux, c’est tout simplement Elizabeth II, révèle The i paper, ce dimanche 11 avril. Un choix justifié par l’avantage économique qu’il implique, car la monarque éviterait ainsi de payer des droits de succession.

En effet, les couples mariés ont l’autorisation de transmettre leur patrimoine à leur conjoint pour éviter une taxe à hauteur de 40%, appliquée au-delà d’un seuil établi à 375 000 euros. En ce qui concerne la famille royale, une clause permettrait également de céder de « souverain à souverain », ou de conjoint d’un souverain à un monarque en cours de règne. La reine pourrait ainsi très bien donner sa fortune, estimée à quelque 430 millions d’euros, au prince Charles à son décès, sans payer d’impôts.

Cette clause, adoptée par le Premier ministre John Major en 1993, avait été utilisée par la Reine Mère, décédée en 2002, lorsqu’elle a légué sa fortune de 61 millions d’euros à Elizabeth II. Il faut dire que le clan Windsor est à l’abri du besoin et détient un impressionnant patrimoine. D’après (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Bernard de la Villardière : qui est sa belle-fille influenceuse Monica Ainley ?
Meghan Markle : ce membre de la famille royale qui pactise avec son ennemi juré
Barbara Schulz : qui est Romain Hatchuel, le père de ses enfants ?
VIDEO - Cyril Féraud va jouer dans Plus belle la vie : il en dit plus !
Meghan Markle "ne voulait pas être le centre de l'attention" aux obsèques du prince Philip