Héritage du prince Philip : qui touchera les millions de sa fortune ?

Par Marc Fourny
·1 min de lecture
C'est la reine qui pourrait hériter de son mari.
C'est la reine qui pourrait hériter de son mari.

En marge de l'émotion causée par la mort du duc d'Édimbourg se pose également le devenir de son héritage? Pièce rapportée au sein de « la Firme », le prince Philip est venu les poches vides, issu d'une famille désargentée dont le père a dilapidé le peu qu'il restait à Monaco. Mais en trois quarts de siècle au côté de la reine, il a pu se constituer une belle cagnotte dont le montant reste mystérieux, comme la plupart des fortunes privées au sein de la famille.

D'après un article publié sur le site britannique inews, l'héritage oscillerait entre 10 et 30 millions de livres selon les spécialistes, la somme de 10 millions étant sans doute la plus crédible, ce qui équivaut à un patrimoine d'au moins 11,5 millions d'euros. Il serait constitué de différents cadeaux ou acquisitions accumulés pendant la longue vie du prince, notamment des collections de livres, de caricatures, d'estampes et de tableaux, en particulier du peintre Edward Seago, qui fut son maître en la matière, ainsi que des pièces majeures de l'art aborigène. À cela s'ajouteraient des avoirs financiers, sans doute économisés sur sa rente de la liste civile qui avoisinait les 360 000 livres (environ 415 000 euros) à la veille de sa retraite, en 2017.

À LIRE AUSSIPhilip d'Édimbourg, le prince qui aimait la France

Exemption fiscale

Qui va profiter du magot ? Selon inews, le plus évident est un transfert direct de patrimoine au bénéfice de la reine Elizabeth II, ce qui éviterait de payer des droits de suc [...] Lire la suite