Héritage du prince Philip : ce bien précieux dont va hériter sa petite-fille Lady Louise

·1 min de lecture

Le vendredi 9 avril, le prince Philip est décédé à l’âge de 99 ans. Le mari de la reine Elizabeth II allait fêter son centième anniversaire le 10 juin prochain. Une disparition qui a plongé le Royaume-Uni dans une période de deuil national de 8 jours, et qui a conduit Sa Majesté a organisé les obsèques de son défunt époux. Celles-ci se sont déroulées le samedi 17 avril à la chapelle St-George du château de Windsor, et ont été l’occasion de rendre un ultime hommage au duc d’Edimbourg. Alors que le cercueil du prince Philip ne va pas être immédiatement enterré, la question de son héritage se pose. Le papa du prince Charles était à la tête d’une fortune colossale. Celle-ci a été estimée à plus de 12 millions d’euros, comprenant principalement des œuvres d’art. La reine Elizabeth II serait l’héritière principale de son époux, même si ce dernier aurait choisi de léguer certains de ses biens à ses petits-enfants.

Comme le rapporte le Mirror, Lady Louise Windsor, fille du prince Edward et de Sophie de Wessex, a été désignée pour hériter de plusieurs biens chers aux yeux du prince Philip. La jeune femme, férue d’équitation comme l’était son grand-père, va hériter d’une calèche que son grand-père a commencé à conduire en 1970. A l’intérieur, il y a une casquette, un fouet, des gants bruns ainsi qu’un petit pot rouge contenant le sucre que le duc d’Edimbourg emportait avec lui lors de ses balades à Windsor. Des objets qui seront désormais la propriété de Lady Louise. La soeur de James récupère (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Pierre-Jean Chalençon en colère après la diffusion du dernier numéro de Secrets d'Histoire, il s'en prend à France 2
Obsèques du prince Philip : ce geste de Meghan Markle qui dérange un expert
Elizabeth II en deuil : après le décès du prince Philip, la reine perd un ami proche
Sheila grand-mère : ses confidences cash sur sa petite-fille Tara-Rose
Prince Andrew : un journaliste révèle pourquoi le fils préféré de la reine a vécu en playboy