Héritage de Johnny Hallyday : le cadeau empoisonné de Laeticia à David et Laura

Avant le décès de Johnny Hallyday en décembre 2017, le fisc en avait après lui depuis des années. Et si l'action de l'administration fiscale s'est relâchée ces trois dernières années à cause de la bataille autour de l'héritage du Taulier (et surtout à cause du refus de Laeticia de régler l'ardoise), maintenant que les différentes parties sont tombées d'accord, il va reprendre sa marche en avant et cela risque de faire mal aux héritiers, et notamment aux enfants du rockeur.

Ce vendredi 19 juin, Laeticia Hallyday est arrivée à Paris, pour retrouver enfin son chéri (le restaurateur parisien Pascal Balland), mais aussi pour régler les derniers détails liés à l'héritage de Johnny. Après trois années de bataille judiciaire, Laeticia d'un côté, et David Hallyday et Laura Smet de l'autre, ont trouvé un terrain d'entente.

Mais si David, dans un geste de générosité extrême, vient de décider de céder toutes ses parts à sa sœur Laura - à savoir les avoirs de la discographie de leur père, ainsi que des parts de la maison de Marnes-la-Coquette et des villas de Saint-Barthélémy -, il existe un détail qui devrait faire sérieusement dévaluer cet héritage : l'argent que Johnny devait au fisc et qui sera vraisemblablement prélevé sur cette succession. Et il ne s'agit pas d'une petite somme, puisque l'on parle d'une somme de plusieurs dizaines de millions d'euros (30 millions selon la dernière estimation en comptant les pénalités et les intérêts), que Laeticia s'est toujours refusé à payer et qui attendait

Retrouvez cet article sur GALA

Interpellation très musclée d'un rappeur à Paris : la vidéo choque la Toile
VIDEO - Roselyne Bachelot sans équivoque face à la crise : "On est dans la merde"
Marie-Ange Nardi : qui est son mari Nicolas Antakis ?
Emmanuel Macron “un beau mec” : cet étrange compliment
Harry “accro” à Meghan Markle : il l’a dans la peau