Héritage de Claude Berri : la guerre reprend entre ses fils et sa dernière compagne

·1 min de lecture

L'affaire tient en haleine le monde du cinéma depuis plusieurs années. Un nouveau chapitre doit désormais s'écrire devant le tribunal de Paris. Douze ans après la disparition du réalisateur Claude Berri, grand collectionneur d'art, Thomas Langmann accuse son demi-frère Darius, Nathalie Rheims, la dernière compagne de son père, et un certain nombre de spécialistes de l'avoir spolié de nombreuses œuvres d'art. Selon le producteur de The Artist et ses avocats, près de 600 œuvres, dont des tableaux, des dessins, des photos et des sculptures, auraient disparu. Claude Berri n'aurait pas laissé 1 200 pièces à sa succession, mais 1 800. Comme le rapporte Le Figaro, notaires et experts doivent désormais présenter leur défense devant le tribunal de Paris ce lundi 28 juin.

Les juges fixeront ensuite la date des plaidoiries. Le volet civil sera examiné en 2022. Pour ce qui est du volet pénal, si un non-lieu n'est pas prononcé d'ici là, Thomas Langmann devra attendre d'ici à 2025. Depuis plusieurs années, le producteur multiplie les procédures, mais a toujours perdu au civil jusqu'ici. Il a notamment été retoqué en cassation en 2019. Entre-temps, le parquet n'avait pas donné suite à sa nouvelle plainte. Pugnace, il a décidé de se constituer partie civile fin 2018 dans le cadre d'un futur procès au pénal. Une enquête de la brigade des biens culturels est actuellement en cours.

Que s'est-il passé ? A l'époque où il rédige son testament, soit vingt ans avant son décès en 2009, Claude Berri accorde (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Emmanuel Macron déçoit ses éminences grises : "Plus mauvais qu'il n'était au début"
Meghan Markle absente de l'hommage à Diana : Harry l'associe quand même
Xavier Bertrand traité de « plouc » : il tient sa revanche
Ségolène Royal victime de dénonciation calomnieuse : elle ne se laisse pas faire
PHOTO - Plus belle la vie : Stéphane Henon et Sacha Tarantovich officialisent leur couple

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles