Héritage de Christophe : "Les comptes en banque sont vides et il y a des dettes"

Le schéma est toujours le même après le décès d'un artiste à succès, les yeux se tournent rapidement vers l'héritage, parfois source de grands conflits... Le 16 avril dernier, Christophe rendait son dernier souffle à l'âge de 74 ans, après avoir succombé à une maladie pulmonaire, alors qu'il devait retrouver son public sur scène en septembre prochain. Dans le dernier numéro de l'émission Héritages, diffusé sur NRJ 12 ce jeudi 28 mai, les langues se délient autour de la succession du chanteur, endetté au moment de sa mort. "Les comptes étaient plutôt à sec", affirme l'écrivain Henry Chartier, auteur de Christophe : le beau bizarre. Des propos corroborés par Fabien Lecoeuvre, l'ancien attaché de presse de Michèle Torr, qui révèle quant à lui : "Il s'est fait plaisir toute sa vie, il a dépensé beaucoup beaucoup d'argent. Sincèrement, je pense que les comptes en banque sont vides et qu'il y a beaucoup de dettes en cours".

Du côté de la famille de Christophe, et notamment de son épouse Véronique Bevilacqua et leur unique fille Lucie, à ses côtés au moment de sa disparition, le silence est retentissant. Le chanteur était-il solvable ou croulait-il sous les dettes ? Difficile néanmoins d'imaginer un compte en banque totalement vide, alors que Christophe continuait de toucher les droits d'auteur de ses tubes qui lui permettaient de vivre confortablement, et devraient mettre à l'abri son épouse et sa fille. Si l'artiste avait pris soin d'acheter un appartement à Lucie pour la mettre en

Retrouvez cet article sur GALA

Emmanuel Macron trahi : son ancien ami Gérard Collomb règle ses comptes
Guy Bedos "a lutté contre sa beauté" : les confidences de Macha Méril sur "son compagnon"
VIDÉO - Maureen éliminée de N'oubliez pas les paroles : ces critiques "très injustes" qui l'ont blessée
Mort de Guy Bedos : un fervent défenseur de l'euthanasie
Obsèques de Jean-Loup Dabadie : un lieu inaccessible pour ses célèbres amis