Hérault : l’incendie qui a ravagé 800 hectares fixé

Pour l'heure, l'incendie a ravagé au moins 800 hectares de forêt.  - Credit:BENJAMIN POLGE / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP
Pour l'heure, l'incendie a ravagé au moins 800 hectares de forêt. - Credit:BENJAMIN POLGE / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Un incendie de végétation méditerranéenne, dans une zone difficile d'accès située à une vingtaine de kilomètres de Montpellier (Hérault), a parcouru 800 hectares mais a été fixé mercredi, selon un bilan des pompiers fourni à l'Agence France-Presse. « Deux départs de feux » distants de 1,5 km se sont déclenchés sur les communes de Saint-Bauzille-de-la-Sylve, Gignac et Aumelas, avant de se rejoindre, dans une zone « difficile d'accès » et peu peuplée composée de garrigue, de chênes verts et de vignes.

« L'incendie sur les communes de Saint-Bauzille-de-la-Sylve, Gignac et Aumelas est désormais fixé. Aucune victime n'est à déplorer et aucune habitation n'a été touchée par le feu », a annoncé en fin d'après-midi la préfecture de l'Hérault. Quelque 130 personnes ont fait l'objet d'une évacuation à titre préventif sur la commune d'Aumelas, ainsi que 150 personnes qui étaient réunies pour un mariage. Cinquante d'entre elles ont pu trouver refuge dans une salle des fêtes, a précisé la même source.

À LIRE AUSSIAirbus teste l'A400M en version bombardier d'eau

« Une enquête judiciaire a été ouverte sur une hypothèse criminelle », a précisé à l'AFP le procureur de Montpellier, Fabrice Bélargent. Le commandant des opérations de secours, le colonel Sylvain Besson, a évoqué pour sa part des départs de feux « probablement malveillants ». « On pense que c'est criminel, c'est désastreux », a réagi le maire de Gignac, Jean-François Soto, rappelant qu'une zone Natura 2000 de prés [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles