Hérault: le "bain de sang" promis au lycée par un élève était un piratage informatique

La veste d'un gendarme (Photo d'illustration) - Denis Charlet
La veste d'un gendarme (Photo d'illustration) - Denis Charlet

Frayeur au lycée Louis Feuillade de Lunel, dans l'Hérault. Lundi soir, personnels éducatifs et élèves ont reçu sur l'espace numérique de travail (ENT) de l'établissement un message des plus glaçants.

"Bonjour, le 16 Novembre rendez-vous à la cantine, bain de sang au lycée. Je vous déteste tous. Allez tous vous faire foutre, vie de merde lycée de merde je vais vous tuer:)", était-il écrit, rapporte Midi Libre.

Plaintes déposées contre le canular

La direction du lycée a immédiatement alerté la gendarmerie qui a entamé ses investigations avec les spécialistes de l’unité de lutte contre la cybercriminalité du groupement de l’Hérault.

La tension est rapidement retombée quand il est apparu que ces menaces émanaient du compte ENT d'un élève qui avait été piraté. Une plainte a été déposée par les parents de l'élève hacké, précise Actu.fr, ainsi que par le rectorat.

Un dispositif de sécurité a toutefois été prolongé aux abords du lycée "afin de rassurer l'ensemble de la communauté éducative", a fait savoir la proviseure de l'établissement dans un mail diffusé aux personnes ayant reçu les menaces.

Article original publié sur BFMTV.com