Hérault : à la découverte des trésors de Pézenas, la ville de Molière

Les toits, les cours, les façades des bâtiments du XVIIe siècle de Pézenas, dans l’Hérault, sont un véritable décor de théâtre pour Philippe Charleux, conteur et comédien. Il se glisse dans la peau de Molière, né à Paris, mais qui était venu s’établir dans la commune avec sa troupe à l’époque. Jean-Baptiste Poquelin, de son vrai nom, s'inspirait de la commune pour les scènes de vie villageoise, et a vécu ici ses premiers moments de gloire. "C’est en 1653 que la troupe devient 'troupe de la cour du prince Armand Bourbon de Conti'", avec l'attribution d’une pension régulière, raconte Philippe Charleux. Molière se mêle à la population locale Dans le château du prince de Conti, le cousin de Louis XIV, Molière a fait ses armes pendant deux ans. Flâner dans les rues de la ville aujourd’hui, c’est aller à la rencontre de celui qui a donné à la comédie ses lettres de noblesse. Il a foulé les rues et joué dans des hôtels particuliers, toujours debout. "La place du marché au blé est une place très vivante à l’ère de Molière : il vient s’y mêler à la population locale, il est à l’écoute de toutes les anecdotes qui y circulent, et il vient s’asseoir dans la boutique du barbier, son ami, qui est aussi arracheur de dents", explique Christine Catala, animatrice du patrimoine à Pézenas. Une statue du dramaturge est inaugurée dans la commune en 1897.