Hépatites infantiles au Royaume-Uni : à quoi est due l’augmentation inhabituelle des cas ?

Au cours des derniers mois, le nombre de cas d’hépatites sévères chez les enfants de moins de 10 ans a fortement augmenté au Royaume-Uni. Entre janvier et le 8 avril 2022, 74 cas ont été signalés à l’Agence britannique de sécurité sanitaire (UK Health Security Agency – UKHSA), dont 49 en Angleterre, 13 en Écosse et 12 autres répartis entre le Pays de Galles et l’Irlande du Nord. D’autres cas isolés ont aussi été identifiés aux États-Unis, en Espagne et en Irlande.

(au 1er mai, l’Organisation mondiale de la Santé avait reçu 228 signalements de cas probables provenant de 20 pays. Plus de 50 autres cas étaient en cours d’investigation, dont deux en France, selon Santé publique France, ndlr.)

The Conversation
The Conversation

La théorie la plus vraisemblable est que ces hépatites résulteraient d’une infection virale. Pourraient-elles être liées à l’infection par le SARS-CoV-2, le coronavirus qui cause le Covid-19 ? Existe-t-il d’autres explications ?

Qu’appelle-t-on « hépatite » ?

Avant tout, rappelons ce qu’est l’hépatite, et en quoi elle est liée aux infections virales. Le terme « hépatite » décrit une inflammation du foie. L’inflammation est une réaction immunitaire non spécifique qui se produit suite à une infection ou à une blessure. Elle est le signe que le corps essaie de combattre une cause de maladie potentielle. Chez les enfants, les symptômes comprennent généralement certains des éléments suivants (mais pas tous) : des urines foncées, des selles grises, un jaunissement de la peau et des yeux (appelé jau...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles