Hélène Rollès amoureuse de Patrick Puydebat : une belle idylle longtemps cachée

·1 min de lecture

Ils ont été ensemble ! Hélène Rollès, qui célèbre son anniversaire ce dimanche 20 décembre, a entretenu une relation secrète avec son partenaire à l'écran Patrick Puydebat. Le comédien qui intervenait dans le documentaire Dorothée, Hélène et les garçons : génération AB Productions, diffusé en janvier dernier sur TMC, avait dévoilé le pot au roses. C’était il y a 25 ans et l’acteur a gardé un souvenir impérissable de cette époque dont il semblait presque nostalgique, à en croire les propos qu’il tenait dans le reportage.

"On m'a souvent questionné sur ma relation avec Hélène et je comprends que ça rende curieux, déclarait Patrick Puydebat, cité par Paris Match, dans Dorothée, Hélène et les garçons : génération AB Productions. Je me suis toujours tu par respect pour elle, parce que, elle, c'est quelqu'un de très secret qui ne supporte pas de parler de sa vie privée." En véritable gentleman, celui qui incarne aujourd’hui Nicolas dans Les Mystères de l’amour a gardé secrète cette histoire d'amour. Mais pour TMC, il dit tout : "Bon je me dis que 25 ans plus tard il y a prescription, elle ne m'en voudra pas, estimait-il. On a partagé quelques années de romance. Et c'était super."

Si Hélène Rollès et Patrick Puydebat ont réussi à garder le secret de leur romance des yeux du grand public, un homme était au courant de leur idylle et l’avait fait savoir à la télévision. Il s’agit de Jean-Luc Azoulay, le producteur d’Hélène et les garçons et Les mystères de l’amour. "Ils ont eu une vraie (...)

Lire la suite sur le site de GALA

District Z plagiat de Fort Boyard ? Olivier Minne donne sa réponse
Emmanuel Macron : cet appel improbable d'une célèbre humoriste, "je ne te lâcherai pas !"
Sylvie Tellier stupéfaite ! Geneviève de Fontenay « émue » félicite l’élection : « C’est le miracle de Noël »
Ingrid Chauvin : ce dessin très osé qui fait l'unanimité auprès de ses fans
Muriel Robin sans tabou évoque le chagrin de sa vie : "Il m'a déglinguée”