Hélène de Fougerolles (Balthazar) : pourquoi elle ne supporte vraiment pas Tomer Sisley

·1 min de lecture

La série de TF1 Balthazar revient à l'affiche, ce jeudi 12 novembre ! La saison 3 a connu quelques rebondissements, au moment du tournage : en effet, le confinement a été décrété alors que seulement sept épisodes, sur les dix que composent la série, étaient dans la boîte. Pas de quoi paniquer, cependant, puisque la vie a repris son cours et que, donc, Hélène de Fougerolles et Tomer Sisley seront de retour à l'écran. Les téléspectateurs ont hâte de les retrouver, mais ce qu'ils ne savent peut-être pas, c'est que les deux acteurs ne sont pas très complices, ni sur le plateau, ni dans la vraie vie. "Tomer [Sisley, ndlr] est difficile d’accès, je trouve. Et moi, je suis totalement dans l’émotion, je suis assez impudique. Au début, la première année, c’était chien et chat", confiait Hélène de Fougerolles à Nikos Aliagas, en août dernier, dans l'émission 50 minutes Inside. Elle ajoutait : "Peut-être qu’on avait du mal à se supporter parce qu’on ne se comprenait pas. Je le regardais et je me disais 'Ouah, quand même'. Et, lui, je pense que je l’insupportais".

Une révélation d'une franchise rare, où l'actrice a même ajouté qu'il y avait eu des "étincelles" entre les deux. Pourtant, à l'écran, le duo affiche une complicité presque parfaite. "Il y a quand même ce truc qui se fait à l’image. Dès qu’on dit action, je suis folle amoureuse de Balthazar, confirmait la comédienne sur TF1. Et dès qu’on dit 'couper', on n’a pas grand-chose à se dire parce qu’on n’a pas grand-chose en commun". (...)

Lire la suite sur le site de Voici

PHOTO Malika Ménard ultra sexy en petite tenue, elle fait réagir les Miss France
PHOTO Alizée dévoile un cliché CRAQUANT de Maggy qui met tout le monde d’accord !
VIDEO Les Z'amours : Bruno Guillon sidéré par la réponse unanime des trois couples de candidats
Xavier Dupont de Ligonnès : sa mère a une intrigante réaction en tombant par hasard sur les équipes de Quotidien
Camilla Parker-Bowles : ce lieu très symbolique où elle avait invité Diana après ses fiançailles avec Charles