Hébergement d'urgence à Lyon : le préfet de la région répond aux déclarations de Grégory Doucet au JDD

© Bony/SIPA

Auprès du JDD , samedi, le maire de Lyon, Grégory Doucet, a dénoncé un manque d'actions gouvernementales concernant le dispositif d'hébergement d'urgence local. Indiquant « être dans l'attente de propositions concrètes », l'édile a demandé à l’État « d'agir sur ses compétences » et a alerté du développement de « phénomènes de grande précarité » dans sa ville. En fin de journée, le cabinet du préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes a répondu aux allégations faites par l’élu Europe Écologie-Les Verts (EELV) dans notre journal. « Contrairement aux propos tenus par le maire de Lyon dans une interview accordée au Journal du Dimanche le 14 janvier 2023, l'État assume pleinement ses responsabilités en matière d'hébergement d'urgence dans une logique de collaboration constructive avec les collectivités territoriales, tandis que la municipalité de Lyon préfère suivre son propre agenda politique », accuse le communiqué.

Le préfet Pascal Mailhos indique, entre ces lignes, « s'inscrire en faux » contre les déclarations de Grégory Doucet et « réaffirme la disponibilité des services de l'État pour faire émerger des solutions rapides et innovantes d'hébergement d’urgence ».

Lire aussi - Le maire de Lyon, Grégory Doucet : « Qui peut supporter de voir des enfants à la rue ? »

Un plan grand froid déclenché

Au sujet d'un « prétendu manque d’anticipation de la période hivernale par les services de l'État », ayant desservi des familles avec enfants et de jeunes réfugiés selon le maire de Lyon, l...


Lire la suite sur LeJDD