"On a hâte de revoir nos Parisiens" : à Étretat, le déconfinement est très attendu par le secteur touristique

Valentin Dunate
·1 min de lecture

À Étretat, il y a les falaises bien sûr, les goélands et un beau ciel bleu. Tout ce qu’il faut pour attirer les touristes par milliers. Mais en ce week-end du 1er mai, les ruelles sont quasi désertes. "On a l'impression que c'est l'hiver, alors que l'été arrive, ça nous fait un peu bizarre", confie Bastien, cuisinier dans cette ville normande qui espère "bientôt commencer la saison, en principe à partir de la semaine prochaine". Les touristes pourront revenir à partir du lundi 3 mai car il sera désormais possible de voyager entre les régions avec la fin de l’attestation en journée et la règle des 10 km. Des restrictions mises en place pour freiner l'épidémie de Covid-19.

>> Déconfinement : que pourrez-vous faire (et toujours pas faire) à partir du lundi 3 mai ?

Il s'agit de la première étape du déconfinement qui s’étale jusqu’au 30 juin. Un calendrier qui permet aux professionnels du tourisme de relancer ce secteur fortement touché par l’épidémie ces derniers mois. "On se dit que la saison va redémarrer et on a hâte de revoir un peu de monde, nos Parisiens et nos touristes", explique Bastien. Avec la fin de la mesure des 10 km, je pense que la semaine prochaine, le 8 mai, Étretat ce sera autre chose qu'aujourd'hui."

"On sent que les gens reviennent"

En effet, les réservations affluent ces derniers jours. Pour le constater direction Le Donjon, un hôtel restaurant "sur les hauteurs d'Étretat avec une vue exceptionnelle", décrit Omar Abo Dab. Il est le propriétaire de cet (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi