Guyane: une visite de terrain au pas de charge pour Emmanuel Macron

Le président français est arrivé en Guyane ce lundi matin très tôt pour une visite d’un jour et demi. Le chef de l’État a enchainé les séquences, dès l’aéroport. Objectif : s’intéresser aux problèmes de la vie quotidienne et prendre le pouls de la population.

De notre envoyée spéciale à Cayenne,

Pas de temps à perdre pour Emmanuel Macron. À peine descendu de son avion, sur le tarmac de l’aéroport, le président a fait passer son premier message aux Guyanais : « C'est avec beaucoup de bonheur que je suis ici aujourd'hui, pour regarder avec lucidité, ce qui va et ce qui ne va pas. »

Mais dès son premier mini-bain de foule après une cérémonie sur la place des Palmistes, Emmanuel Macron s’est heurté à un Guyanais pas content. « Moi, je vous demande ce que vous êtes venu faire en Guyane ? », l'a-t-il interpellé. « Et qu'est-ce que vous faites dans la vie, vous, monsieur ? » demande le président. « Je suis retraité de la fonction publique. » « Vous étiez sans doute content d'être en France », rétorque le chef de l'État. Réponse : « Non. »

Une petite tension d’entrée de jeu, avant un autre échange franc et direct au marché aux poissons. « Vous avez parlé du renouvellement de la flotte. Ça fait plus de dix ans qu'on nous promet ça »,tacle un Guyanais. « Alors, je n'ai fait aucune promesse concrète sur le renouvellement de la flotte, parce qu'on dépendait de l'Europe, répond Emmanuel Macron. On s'est fait balader par la Commission. »


Lire la suite sur RFI