Guyane : une situation tendue avec la grève générale

France 3

La situation est particulièrement tendue en Guyane, au moment même où la commission interministérielle arrive sur place ce samedi 25 mars. "Une situation tendue, car les élus de Guyane ainsi que les membres des différents collectifs constitués par la population refusent de recevoir la délégation interministérielle", explique Marie-Claude Thébia de Guyane 1ère.


Les élus campent sur leurs positions


Depuis jeudi dernier, la Guyane est bloquée par des barrages à la circulation, comme celui de la Crique Fouillée. "Il est impossible de franchir les portes des barrages de Cayenne, de Saint-Laurent, de Sinnamary. Les élus campent sur leurs positions, ils veulent l'arrivée de ministres du gouvernement pour régler leurs revendications. Des revendications d'ordre sanitaire, d'ordre sécuritaire, d'ordre économique, d'ordre social. Une grève générale a été lancée par 37 organisations syndicales. La situation risque donc de s'installer", conclut la journaliste.



Retrouvez cet article sur Francetv info

Banlieues après attentats : comment éviter l'amalgame et les clichés?
Guyane : les syndicats ont voté une grève générale dès lundi
Europe : 60 ans d'union
Salon du Livre de Paris : le lieu de rencontre entre auteurs et lecteurs
Européens : entre doute et espoir

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages